Formation 3D FRANCE vous présente les grandes tendances de l’année en terme de technologie, logiciel et de matériaux.

Impression 3D HP multi Jet Fusion

HP et sa nouvelle technologie d’impression 3D

Une nouvelle manière d’imprimer en 3D

comparatifs imprimantes 3D hp

logo hp

La nouvelle technologie de HP continue d’évoluer avec son nouveau procédé le MJF (multi jet fusion), ce procédé unique permet d’imprimer plus rapidement et précisément que les autres procédés actuellement sur le marché.

Vidéo de présentation du procédé HP multi jet fusion réalisé chez 3D prod

En plus de la vitesse de fabrication, cette technologie est adaptée pour réaliser de la série avec une répétabilité, ce qui assure une qualité constante.

Parmis les nouveautés on notera, les futurs modèles de la marque pour imprimer en couleur. Multi jet fusion est la seule technologie à pouvoir réaliser des pièces en couleur fonctionnelles multicolore.

HP souhaite également diversifier les matériaux disponibles en incluant le métal qui est un matériau stratégique à forte valeur ajoutée pour la mécanique de précision, l’aéronautique, …

L’objectif est de faire adopter cette technologie métal par les entreprises pour de la production de pièces métal en série.

Cas d’application

comparatif piece fonctionnelle imprimante 3D HP

Ci-dessus un comparatif d’une pièce fonctionnelle de l’imprimante HP Multi jet fusion, la pièce d’origine en aluminium a été reconçue et fabriquée en Polyamide 12. Le coût a été réduit de 73%, le poids de 85% et une empreinte carbone 30 fois inférieure.

En parallèle, HP a créé une plateforme ouverte pour accélérer l’adoption de sa technologie, développer de nouveaux matériaux et promouvoir l’innovation.

plateforme ouverte hp

Exstream Digimart, simulation de fabrication additive

Le logiciel Digimart, pour simuler le comportement des matériaux en fabrication additive

MSC eXstream

eXstream est une filiale du groupe MSC software propose depuis 2017 une solution de simulation du comportement des matériaux en fabrication additive.
Actuellement, Digimat est l’unique logiciel sur le marché permettant de simuler et de visualiser le comportement du matériau en simulation de fabrication additive.

Digimat propose une solution de simulation d’ingénierie pour:

  • Les matériaux d’impression 3D (propriétés mécaniques, thermique et électrique)
  • La simulation du procédé de fabrication additive (retrait du matériau, stress résiduel et microstructures)

Analyse de la performance de la pièce imprimée (caractéristiques mécaniques, directions d’impression et renforcement de la structure)

En adoptant la solution Digimat vous pouvez imprimer une pièce en fabrication additive sans essais superflus:

  • Gain de temps
  • Economie de matériaux avec une pièce aux formes optimisées
  • Impression 3D virtuelle permettant de visualiser les défauts

SDTech, acteur du développement des nouveaux matériaux

Réflexion par SDTech autour de nouveaux matériaux pour le procédé SLS afin d’ouvrir de nouveaux marchés

Logo SDTech

La société SDTECH, spécialisée dans la formulation des poudres polymères souhaite développer de nouvelles poudres pour le SLS (frittage sélectif par laser).

Le marché de la fabrication additive est porteur et l’entreprise souhaite positionner son expertise pour répondre à de nouveaux marchés potentiels.

Le développement de poudres pour le procédé SLS représente de nouvelles possibilités de fabrication ainsi que de nouveaux marchés.

En partenariat avec les mines d’Alès, SDTech souhaite développer un pôle de compétences et d’expertise autour de la fabrication additive polymère.

Les applications varient selon la formulation du polymère ( ignifugée ou alliage polymère / polyamides ), ce qui démontre l’expertise de SDTech en terme de compétences dans les poudres thermoplastiques.

Logo CTTC

Les matériaux céramiques sous forme de poudre, pâte et liquide présentent des avantages techniques en fabrication additive dont la réalisation de pièces fonctionnelles alliant précision (stabilité dimensionnelle) et propriétés exceptionnelles (résistance thermique et chimique).

Le principal avantage des technologies additives céramiques est de pouvoir réaliser des pièces complexes au plus proche des cotes finales sans développer un outillage au préalable.

Le CTTC est un des rares centre d’expertise au niveau européen qui propose un si grand nombre de technologies de fabrication additive des céramiques et développe de nouvelles solutions pour les entreprises de tous secteurs (aérospatial, électronique, l’automobile, l’aéronautique, …).

En conclusion

L’année 2018 s’annonce riche en innovation en terme de technologies, logiciels et de matériaux de fabrication additive. L’écosystème autour de la fabrication additive évolue constamment avec de nouvelles applications et possibilités. Les innovations que les acteurs apportent sont des tendances durables au secteur de la fabrication additive.

Si vous avez des questions ou des suggestions vous pouvez les laisser dans les commentaires.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *