En 2018, 8 millions de casques VR et AR auraient été vendus, avec une offre de casques toujours plus complète. Il faudra attendre les résultats de 2019 pour connaître la tendance, mais tout porte à croire que la réalité virtuelle va progressivement prendre de l’ampleur dans les années à venir. D’où l’importance pour les entreprises, les entrepreneurs et les salariés de se positionner sur le bon logiciel. On vous donne ici quelques conseils pour choisir le bon logiciel à utiliser pour faire de la réalité virtuelle.

choix-logiciel-vr-unity-1

Opter pour un logiciel de réalité virtuelle qui vous fera gagner du temps

La qualité des rendus est indubitablement le critère n°1. Cependant, d’autres critères sont à prendre en compte. Par exemple, créer des animations en réalité virtuelle prend du temps quand on veut faire les choses bien, alors devoir attendre quelques heures de plus pour générer un rendu peut vite devenir problématique. Notre conseil est donc le suivant : choisissez une plateforme de développement en 3D temps réel. En prime, cela vous permettra d’expérimenter sereinement, autant tenter des choses quand on a le luxe de ne pas avoir à attendre des heures pour obtenir un rendu !

Ne pas avoir à changer ses habitudes

Vous maîtrisez C# ? Vous avez appris à travailler sur Maya ? Sur 3DS Max ? Quelles que soient vos habitudes de travail, vous lancer dans l’apprentissage d’un nouveau logiciel est probablement déjà un défi suffisant pour ne pas ajouter une difficulté supplémentaire en sortant de votre zone de confort.

Compléter votre créativité

Votre imagination vous permet beaucoup, mais le bon logiciel de réalité virtuelle doit vous donner les outils pour l’entretenir, la stimuler, voire la compléter. Un des outils existants est la collaboration : pouvoir travailler avec des collaborateurs, échanger sur les améliorations à apporter, faire fonctionner l’intelligence collective… sont des indispensables pour tout créatif. Cela permet à la fois de soigner l’esthétique, et d’éviter les erreurs.

Autre élément non négligeable : l’accès à des ressources externes. D’autres font des choses de très bonne qualité, et sur lesquelles vous n’apportez pas forcément de valeur ajoutée, autant s’en servir ! De nombreuses banques d’images 3D dans lesquelles vous pouvez aller piocher, encore faut-il que votre moteur de rendu 3D supporte le grand nombre de formats que vous pourrez en extraire. La capacité de ce logiciel à gérer des formats aussi variés que 3D Studio meshes (.3ds), B3D files (.b3d), Alias Wavefront Maya (.obj), ou encore Cartography shop 4 (.csm) est donc à considérer. Mieux encore, certaines plateformes de développement en 3D temps réel intègrent ce service.

Enfin, pour celles et ceux qui créent des jeux et des applications, une fonctionnalité, présente dans certains logiciels, peut être un vrai atout : le contrôle de l’expérience utilisateur. Cette fonctionnalité permet d’avoir accès à des statistiques sur l’utilisation de l’interface, et de pouvoir l’améliorer en fonction.

Notre choix de plateforme de développement en 3D temps réel : Unity 3D

Après avoir dressé la liste des meilleurs critères à prendre en compte dans le choix d’un outil de conception 3D, et en particulier pour de la réalité virtuelle, et étudié les différentes offres du marché, notre choix s’est porté sur Unity 3D.

Création de rendus d’une grande qualité en un temps très réduit, gestion de projet de manière collaborative, accès à un grand nombre de ressources de qualité grâce à l’Asset Store Unity… Autant de fonctionnalités qui paraissent aujourd’hui essentielles pour venir à bout d’un projet de création 3D, et qui nous ont poussées à nous associer à ce logiciel pour proposer une offre de formation complète.

VOTRE DEVIS GRATUIT EN QUELQUES CLICS!

* Champ obligatoire

* Un conseiller vous rappelera pour faire un point détaillé de votre projet

Vous souhaitez rester au courant de nos dernières formations et des actualités de votre secteur ?

*champs requis

Intérêt