Orthopédie : comment ajouter la numérisation, la modélisation et l’impression 3D à mon métier ?

Que ce soit pour gagner du temps, gagner en rentabilité, offrir un meilleur confort à leurs patients, ou encore pourvoir leur proposer des orthèses personnalisées, les orthopédistes se tournent de plus en plus vers la 3D pour la réalisation de leurs dispositifs orthopédiques.

De la numérisation à l’impression 3D en orthopédie

La 3D, dans le secteur orthopédique, intervient à plusieurs étapes dans le processus de fabrication d’orthèses (numérisation, modélisation, impression), permettant aux professionnels de gagner en précision.

L’impression 3D répond à 4 besoins principaux :

  • Améliorer le confort des patients

  • Digitaliser des procédés de fabrication

  • Internaliser la fabrication d’orthèses

  • Gagner en rapidité, répétabilité et fiabilité

Des témoignages de professionnels qui mettent l’impression 3D au service de leurs patients

Dans un de nos récents Live Classroom, Cyril Leroy, Orthésiste et Formateur chez Design Ortho témoigne :

J’ai commencé il y a 5 ans à m’intéresser à l’impression 3D pour renouveler les méthodes de fabrication des orthèses, parce que je pensais qu’on pouvait faire différemment dans l’orthopédie. Quand on fabrique des orthèses en matériaux thermoformables, il y a toujours des ajouts de scratchs, de bordures ou de capitonnages pour faire tenir le tout. Le problème c’est que ce sont des orthèses qui prennent l’eau, et qui ne sont pas toujours très agréables, ni très esthétiques, même si des progrès sont faits de ce côté là. 

Pour Cyril Leroy, l’impression 3D offre notamment l’avantage de permettre aux patients de se laver et de se baigner malgré leur attelle, ce qui est une demande très forte de leur part. Et cela a une conséquence non négligeable sur le processus de guérison, car on observe une bien meilleure observance du port de la prothèse chez les patients avec les dispositifs orthopédiques réalisés par impression 3D.

Pourquoi et comment intégrer la 3D en orthopédie ?

Les apports de la 3D dans le domaine de l’orthopédie sont multiples :

  • Scanner en 3D les membres des patients (sans contact)
  • Rectifier le scan et préparer la forme de l’orthèse
  • Percer et réaliser d’autres intégrations techniques
  • Fabriquer des modèles en impression 3D
  • Essayer et personnaliser les orthèses
  • Scanner en 3D les membres des patients (sans contact)

  • Rectifier le scan et préparer la forme de l’orthèse

  • Percer et réaliser d’autres intégrations techniques

  • Fabriquer des modèles en impression 3D

  • Essayer et personnaliser les orthèses

Et à la clé : des orthèses plus confortables et personnalisées.

Pour effectuer le passage de la fabrication d’orthèses traditionnelles à l’intégration de la 3D dans vos processus, des compétences spécifiques sont nécessaires, et notamment en ce qui concerne l’utilisation d’équipements 3D tels qu’un scanner 3D, une imprimante 3D, et les logiciels de modélisation 3D.

Des réponses à toutes vos questions concernant la 3D dans l’orthopédie

Quelques questions que se posent les orthopédistes sur la fabrication additive dans le domaine de l’orthopédie, et auxquelles vous trouverez des réponses dans ce Live Classroom :

  • Combien de temps faut-il pour imprimer une orthèse en 3D ?
  • Comment s’intègre le scanner 3D dans la chaîne de fabrication numérique en orthopédie ?
  • Combien coûte la mise en place de l’impression 3D dans un cabinet d’orthopédie ?
  • Quelle est la prise en charge possible par l’assurance maladie des orthèses dans le cadre de la Liste des Produits et Prestations (LPP) ?
  • Comment est réglementée la fabrication de dispositifs orthopédiques en France et en Europe ?
  • Quelles sont les avantages d’une semelle en impression 3D par rapport à une semelle type “Lelievre” classique et par rapport au thermoformage ?
  • Peut-on retravailler une orthèse (poncer, polir, modifier…) après sa fabrication par impression 3D ?
  • Avec quelle définition et quelle épaisseur de couche est-il conseillé d’imprimer les pièces orthopédiques en 3D ?