Guide : Intégrer la fabrication additive dans vos procédures de prototypage et de production

Explorez dans ce webinaire les moyens d’intégrer la fabrication additive dans vos procédures de prototypage et de production, grâce à 3 intervenants : Maeli Latouche, et Lucas Lachaud, de Formlabs, et Yannick Omnès, de Beelse.

Formlabs et Beelse offrent dans ce webinaire une vision très complémentaire des besoins des utilisations de la fabrication additive. Formlabs, constructeur d’équipements 3D distribué partout dans le monde, est confronté au quotidien à des problématiques clients spécifiques, auxquelles la marque s’efforce de répondre au mieux en améliorant ses machines sur cette base. Quant à Beelse, c’est une solution qui allie les technologies informatiques et la fabrication additive pour permettre notamment aux entreprises de mieux gérer leurs stocks. Yannick Omnès apporte donc dans ce webinaire un point de vue très spécifiques aux contextes industriels, et en particulier des éléments très riches sur le Cloud Manufacturing.

Durée : 1h

Accéder gratuitement au webinaire

Intégrer-fabrication-additive-procédures-prototypage- production

Un webinaire pour répondre à vos problématiques de fabrication additive

Ce webinaire apporte des éléments de réponse pour plusieurs problématiques auxquelles la fabrication additive est fortement liée. On trouve en particulier :

  • le temps et le coût du prototypage : lorsqu’il n’est pas réalisé par impression 3D, le prototypage prend souvent beaucoup de temps, plusieurs semaines parfois, et cela entraîne des coûts s’il se fait par usinage ;
  • les limites de la géométrie des pièces : il peut arriver que la forme des pièces dont on a besoin soit difficilement usinable sans recourir à l’impression 3D ;
  • le manque de flexibilité dans les itérations;
  • un coût par pièce très important en cas de besoin de personnalisation.

Vous apprendrez donc dans ce webinaire à la fois à identifier la technologie additive qui vous convient, ainsi que les matériaux techniques et applications de la fabrication additive pour l’industrie, ou encore à pondérer les avantages et inconvénients de la sous-traitance par rapport à l’internalisation. De ce point de vue, le webinaire apporte des solutions adaptée à votre situation, quelle qu’elle soit, à la fois des solutions de sous-traitance additive pour votre entreprise, et des solutions pour internaliser l’impression 3D dans votre entreprise.

impression-3d-f3df

Fabrication Additive : externaliser ou internaliser ?

L’impression 3D peut être mobilisée de bien des façons. Elle peut passer par beaucoup de technologies différentes, comme le FDM, le SLA, ou encore le SLS, chacune répondant à des besoins en enjeux différents. Et elle peut utilisée par une entreprise, sans pour autant être internalisée. C’est un des points essentiels traités dans ce webinaire, et une question qui doit se poser à chaque entreprise.

La sous-traitance de l’impression 3D n’est pas toujours ce qui vient à l’esprit spontanément, pourtant ce n’est pas nécessairement une mauvaise solution. En effet, sous-traiter à des spécialistes de la fabrication additive donne accès à plusieurs technologies et matériaux, et non à aux seuls équipements dans lesquels vous aurez choisi d’investir, et ne nécessite ni investissement initial important, ni compétences en fabrication additive poussées. En revanche le coût par pièce est plus élevé, et les délais de production plus long, ce qui freine légitimement beaucoup d’industriels.

A l’inverse, l’internalisation vous demande d’acquérir du matériel d’impression 3D, et de former vos équipes, mais ces ressources s’avèrent précieuses sur le long terme. Internaliser la fabrication additive, c’est accéder aux délais de production et de prototypage les plus courts, des itérations pouvant intervenir en l’espace d’une journée. C’est aussi la possibilité de réduire considérablement le coût pas pièces, et de gagner en flexibilité dans votre production.