L’emploi dans le secteur de la Fabrication Additive

L’impression 3D : Un marché en pleine expansion

On parlera des technologies de Fabrication Additive ou d’impression 3D pour définir l’ensemble des procédés permettant d’élaborer un objet à partir d’un fichier numérique et de le fabriquer par dépôt de couches successives de matériaux divers (métaux, plastiques ou céramique).

Elle permet de réaliser rapidement des pièces de forme complexe en petite série, réduisant le temps de conception et offre la personnalisation de la production.

Chaine de Valeur de la Fabrication Additive

Inscrite dans une chaîne de valeur prenant en compte l’intégralité du process de fabrication, elle permet d’apporter une valeur ajoutée à l’ensemble de l’entreprise en repensant les chaînes d’approvisionnement,d’optimiser la matière utilisée, contribue à réduire de manière significative les coûts et l’impact environnemental d’un produit.

Poids global du marché de l’impression 3D

( en millions de $)

Le marché de la Fabrication Additive

Source : Onsultancy.uk analysis, data from A.T. Kearney, Wohlers Report, Credit Suisse and Smart Tech Markets

Le secteur de la fabrication additive s’est récemment développé et le marché devrait continuer à prendre de l’ampleur et concerner un nombre important de champs professionnels où l’activité n’est pas encore identifiée comme telle.

Portée par différentes familles d’acteurs impliquées dans certaines activités professionnelles, c’est une véritable  évolution des métiers qui se profile.

A nouvelle manière de travailler, nouvelles compétences requises.

Etat des lieux du recrutement dans la fabrication additive

De nombreuses entreprises se spécialisent dans la fabrication de machines, le développement de procédés et la conception 3D et sont à la recherche de profils pointus détenant des compétences techniques en informatique, techniques d’industrialisation et des ingénieurs en R&D.

Le tableau suivant met en perspective de manière non exhaustive une typologie des métiers recherchés par les acteurs majeurs en impression 3D.

Famille Acteurs Profils recherchés
Prestataires d’impression Commerciaux, Techniciens, Modélisateurs
Fabricants et distributeurs de solutions professionnellesCommerciaux, Techniciens, Développeurs, Ressources humaines de la chaîne commerciale
Services internes dans les entreprises et structures Techniciens, Chef de projets, Personnels administratifs

Quels metiers ?

1
2
3
4
5
6
7
1

Ingénierie R&D

2

Mécanique / Métallurgie

3

Equipements électriques et électroniques

4

Autres industries

5

Automobile

6

Chimie / Caoutchouc / Plastique

7

Autres secteurs

Dans quels domaines ?

1
2
3
4
1

Ingénierie R&D

2

Qualité / Maintenance / Méthodes

3

Production industrielle

4

Informatique

source : offres APEC diffusées en 2015 et 2016 demandant des compétences en fabrication additive

Fabrication Additive Les secteurs qui recutent

En France, trois régions se démarquent clairement et offrent des possibilités d’évolution.

Il s’agit de l’Île-de-France avec 33%, suivie d’Auvergne Rhône-Alpes avec 21% et de l’Occitanie avec 11%.

 

source : offres APEC diffusées en 2015 et 2016 demandant des compétences en fabrication additive.

La fabrication additive : les compétences recherchées

«  D’ici 3 ans, 75% des industriels auront besoin de compétences en impression 3D.

Avec une répartition de 40% pour les niveaux cadres et 60% pour les niveaux techniciens. »

Source : Le premier référentiel des compétences en fabrication additive – Fédération de la Plasturgie et des Composites

De nombreux secteurs d’activité ont massivement investi dans l’impression 3D et sont aujourd’hui confrontés à des enjeux de recrutement

Les offres d’emploi de l’Apec en lien avec l’impression 3D auraient augmenté de 75% entre 2015 et 2016.

Vecteur d’innovation, la Fabrication Additive modifie les cycles de conception et de développement d’un produit. Elle induit un fonctionnement en mode projet où chaque acteur doit développer une plus grande agilité en terme de collaboration sur l’ensemble de la chaîne de valeur.

Une récente étude de l’Apec, nous permet de préciser les attentes en terme de recrutement :

les entreprises recherchent des profils de type ingénieur ou docteur, à même d’évaluer l’impact de cette technologie dans leur propre process et d’assurer une veille technologique.

Des experts en industrialisation sont également recherchés ainsi que des profils de chefs de projet en fabrication additive, ou de techniciens en fabrication additive pour assurer la production.

A plus long terme, les modifications induites sur la chaîne de fabrication et la chaîne logistique apporteront tout un panel de postes en lien avec la commercialisation, la communication et la formation pour accompagner cette évolution industrielle.

Malgré un marché mondial en forte croissance, ayant plus que doublé entre 2016 et 2017, les entreprises rencontrent des difficultés à recruter des profils opérationnels rapidement. Face à la diversité des profils recherchés (voir infographie éditée par la plateforme de recherche d’emploi Joblift), et à la pression de la demande en compétences, un temps de latence ralentit le recrutement.

En conséquence, le recours à une formation spécifique pour accéder à ces métiers émergents tel que Technicien en Fabrication additive ou Chef de Projet en Fabrication Additive s’avèrent un atout pour augmenter votre employabilité dans les secteurs concernés.