Focus sur le Chef de projet BIM ou BIM Manager

Parmi les nouveaux métiers qui ont la cote depuis quelques années, nous retrouvons celui de Chef de projet BIM, ou BIM Manager, son équivalent en anglais. Quel est son rôle, qu’il œuvre de manière indépendante, ou au sein d’une entreprise ?
Zoom sur celui que l’on décrit volontiers comme possédant de l’expérience, un grand sens du leadership, de l’innovation et de l’adaptation.

BIM Manager travail collaboratif

Mission du Chef de projet BIM

Avant tout, il convient d’expliquer l’acronyme BIM. Ainsi, sous ces trois lettres se cachent les termes Building Information Modeling, en français, bâtiments et infrastructures modélisés, qui consiste en la mise en œuvre et à l’utilisation d’une version numérisée d’un projet immobilier. Ce modèle permet de coordonner et de prendre les décisions inhérentes à chaque étape d’une construction, depuis sa conception jusqu’à son élimination physique du paysage.

Pour en revenir au BIM Manager, ce dernier dispose d’un éventail de missions principales et transverses, qui lui permettront de suivre un chantier à travers sa maquette numérique. En véritable chef d’orchestre, il doit faciliter la conception et la coordination des différentes phases d’une construction. Pour cela, il coordonne le travail de chaque membre de l’équipe, anime les réunions, établit les rapports. Il doit savoir optimiser l’exploitation de l’ouvrage, ceci depuis le début jusqu’à la fin de son cycle de vie. Enfin, en mettant en place une plateforme commune, il assure la fluidité de la communication et de l’aspect collaboratif entre chaque acteur du projet immobilier.

Principal référent de toutes les équipes liées à un projet, le Chef de projet BIM doit maîtriser les exigences techniques, réglementaires et environnementales, dans un contexte économique maîtrisé.

Portrait robot du BIM Manager

Portrait-robot du BIM Manager

Devenir BIM Manager ne s’improvise pas, en sachant qu’une telle responsabilité demande de l’expérience et des compétences. Ainsi, il peut s’agir d’un architecte ou d’un ingénieur de formation. Le profil idéal possède un Bac +5 au minimum, avec spécialisation en ouvrages complexes, génie civil, BTP, informatique, pour ne citer que ces domaines.

La qualité principale du Chef de projet BIM est sans aucun doute le leadership, grâce auquel il pourra convaincre les décideurs internes et externes selon son point de vue, tout en encourageant la prise d’initiative au sein de ses équipes. À cela s’ajoute une parfaite maîtrise en matière de logiciels, des standards BIM, de gestion, de support technique, en formation, en interface projets, en marketing de services BIM… Multitâche, réactif, il doit faire preuve de patience et de pédagogie à chaque instant, puisqu’il est en contact permanent avec les nombreux acteurs liés à son projet de construction.

Où en est le BIM en France ?

Profil pointu et technique, le Chef de projet BIM est de plus en plus sollicité dans le cadre de projets immobiliers. Les années qui arrivent nous diront si cette spécialité est bel et bien destinée à devenir incontournable dans l’univers du BTP français. En attendant, à Singapour, le BIM Manager a d’ores et déjà sa place dans la majorité des projets de construction.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *