Test de l’imprimante 3D Zortrax M 200

Nous vous proposons aujourd’hui le Test de l’imprimante Zortrax M200. Mise à disposition par notre partenaire 3DSHOP, nous lui avons fait passer la batterie de tests F3DF. Nous avions déjà eux de nombreux échos sur cette imprimante 3D de la marque Polonaise Zortrax nous avons donc décidé de nous faire notre propre expérience. En plus des tests classiques nous avons décidé de vous partager deux projets applicatifs.

Plateau chauffant Zortrax

Contenu de l’imprimante 3D Zortrax M200

  • L’unité centrale de l’imprimante 3D
  • Alimentation secteur AC
  • Câble usb, câble alimentation
  • Carte SD, Lecteur Multi cartes
  • Plateau perforé
  • 1 Bobine de filament  et support de bobine
  • Guide de démarrage rapide et le logiciel Z-suite.
  • L’imprimante est livrée avec un set d’outils permettant d’exploiter au mieux l’imprimante.
Imprimante Zortrax avec filament et ordinateur

Caractéristiques Techniques de l’imprimante 3D Zotrax

Dimensions Machine :   43 , 43 , 34.5 cm (L x l x h)
Volume d’impression :   20, 20, 18.5 cm (L x l x h)
Résolution :                      90 – 400 µ
Technologie :                    extrusion
Vitesse :                             50- 100 mm/s
Matériaux :                       PLA, ABS, Nylon, Spéciaux
Diamètre du filament :  1.75 mm
Diamètre  extrudeur :     0.4 mm
Système :                          Windows, Mac
Connectivité :                   SD Card
Type de fichiers :             .stl

Plateau chauffant Zortrax avec tete d'impression

Logiciel Z Suite de Zortrax

Le logiciel d’impression, Z-suite, est un logiciel propriétaire permettant de générer des fichiers spécifiques exclusivement lus par la Zortrax M-200. Assez intuitif, sa simplicité d’utilisation est obtenue par des préconfiguration en fonction du filament utilisé. Les bobines étant propriétaires, on ne peut pas utiliser d’autres consommables que ceux proposés par la marque. Les paramètres d’extrusions sont gérés automatiquement en sélectionnant dans une liste déroulante le type de bobine installée sur la machine. Les options standards sont présentes : vitesse d’impression, taux de remplissage, raft, etc. On a aimé l’interface très visuelle et accessible pour un public peu aguerri. A noter la programmation d’une pause est possible en cours d’impression pour changer par exmeple de filament et la possibilité de découper très facilement le fichier .STL.

Logiciel Z-Suite Zortrax

Les consommables

L’imprimante 3D, M200 de chez Zortrax accepte uniquement des filaments de la marque. Ce positionnement orienté vers du consommable propriétaire assure à la firme une optimisation des impressions et une facilité de prise en main pour les utilisateurs. La gamme de choix des filaments n’est pas exhaustive mais se positionne déjà sur des matériaux intéressants  :

Filaments Z-ABS : ce matériau, peu cher, est tout à fait adapté pour initier les démarches de prototypage classique. Posibilité de traitement à l’acétone

Filaments Z-ULTRAT : il possède une forte résistance à la traction, aux hautes températures, ainsi qu’à l’abrasion. Durable et résistant, ce matériau répond plus à des besoins de prototypage fonctionnel comme les pièces mécaniques, les maquettes ou autre conception.

Filaments Z-GLASS : Translucide il peut être utile pour du prototypage.

Autres filaments non testés :
Z-HIPS annoncé avec une résistance exceptionnelle et une faible déformation pendant le processus d’impression 3D
Z-PETG, hautement résistant aux sels, acides, annoncé comme idéal pour la réalisation de pièces mécaniques exposées à des produits chimiques.

A noter, les caractéristiques techniques des matériaux utilisés sont mis à disposition en téléchargement sur le site de Zortrax.

Filament Zortrax

Mise en route et étalonnage

La mise en place et le changement du filament sont assez simples à réaliser, une fois le coup de main pris pour sentir la butté de l’entraîneur du filament. Pour faciliter la mise en place, il est préférable de retirer le guide de son embase au niveau de l’extrudeur pour mieux sentir la butée. Une fois mise en place, la navigation dans le panneau de contrôle de la machine est très intuitive. Simple et efficace la sélection d’actions se fait avec un seul bouton en « tourner/cliquer ». Un écran tactile aurait été du plus bel effet, à noter pour la prochaine version.

Le plateau perforé est terriblement efficace pour le maintient des pièces lors de l’impression. Aucun problème de soulèvement/rétractation n’ont été à déplorer et ce, sur l’ensemble des matériaux. Tellement efficace d’ailleurs que lors du retrait des pièces, il faut se retrousser un peu les manches pour les détacher du plateau d’impression. Cependant, cette technique rend le « raft » obligatoire et engendre une perte de matière, même si vous voulez imprimer de objets à bases planes.

Le plateau chauffant peut se retirer mais on est vite dissuadé par les connections qui semblent un peu fragiles. Autant s’armer de la spatule et du cutter fourni pour retirer l’objet lorsque le plateau est encore un peu chaud. Cela laisse présager une perte de planéité extrudeur/plateau, mais point positif, l’intégration de l’auto-leveling change considérablement les choses. Fini la perte de temps à calibrer sa machine, l’opération prend moins de 5 minutes.

On constate
La pièce d’angles

      • Une bonne impression mais une petite difficulté pour décoller le raft de l’objet
      • Une très belle qualité d’impression jusqu’a 70°
      • Un bon état de surface
      • Les chiffres sont bien imprimés et lisibles

La pièce de torture

      • Une bonne impression sans support pour les ponts, les cylindres sont imprimés correctement ainsi que les murs. Ces derniers sont cependant fragiles.

Le bracelet imprimé en 1 fois

      • Une belle impression, la mobilité des pièces assemblées est très bonne, aucune déformation sur l’ensemble de la surface du plateau.

On déconseille l’impression multi-objet car on a constaté une augmentation des défauts sur les objets et un petit décalage qui accentue les défauts.

Entretien et Nettoyage

Déboucher la tête d’impression

Lors d’une impression de longue durée, le filament s’est épuisé, bloquant la tête d’impression. Le débouchage est plutot accessible avec des compétences basiques en bricolage.  La clé de démontage et l’aiguille étant fourni, vous déboucherez votre buse en 5 minutes montre en main.

Le projet Only Lyon

Compte tenu des très bons résultats sur les tests classiques, nous poussons le test en imprimant des projets complets.

La mascotte d’Only Lyon entièrement remodélisée, elle est imprimée avec assemblage et en couleur.

Testez vous même cette impression grâce au fichier en téléchargement gratuit sur les plateformes Web.

Le projet GROWW

Le second projet sélectionné est issu du site Cults 3D, il s’agit du projet Groww conçu à Varsovie par UAU Project.

Le concept propose un objet permettant d’accueillir un pot en verre récupéré des produits de consommation afin de réaliser une mini plantation sous serre.

Cela nous a permis de tester les différents filaments et de voir l’application sur la conception de prototype.

.

Serre Groww 1
Serre Groww 4

Recommandations

Les recommandations F3DF

La qualité d’impression de la Zortrax permet de sortir des pièces visuelles comme nous avons pu voir avec le projet Only Lyon, mais aussi des pièces fonctionnelles ou des prototypes, grâce aux différents filaments proposés par la marque. L’impression ABS réputée difficile pour les utilisateurs débutants devient accessible avec la Zortrax M200 car aucun réglage n’est nécessaire et la qualité du plateau limite la déformation des pièces.

On recommandera cette imprimante pour les structures recevant du publique : écoles, médiathèques… son système fermé limite les consommables et les réglages ce qui pourrait freiner un public aguerri mais qui séduira les amateurs du plug and play. Les pré-réglages garantissent une qualité constante sur les impressions et réduit le temps de prise en main de la machine.

On a apprécié

Le plateau avec perforations

Logiciel sur Mac et Windows

Grande taille d’impression

L’étalonnage automatique

On aurait aimé

La possibilité d’utiliser des filaments non Zortrax

Plus de contrôle sur les paramètres d’impression dans le logiciel

Un démontage de plateau simplifié

Merci à  3Dshop pour ce prêt d’imprimante 3D et pour leur disponibilité.

Vous souhaitez faire réaliser un test de votre matériel : Imprimante 3D , Scanner 3D, logiciel…  Toute l’équipe  F3DF se tient à votre écoute. Nous contacter.

A très bientôt pour d’autres Tests et retours d’expériences.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *