Asiga Pico 39 plus – Le Test

Nous avons eu la chance de tester l’imprimante 3D Asiga Pico 39 plus de chez Asiga distribuée en France par Kreos. Cette imprimante originaire d’Australie utilise la technologie micro SLA qui est, à ce jour, la plus précise des technologies d’impression 3D.

Emballage, contenu de la boite de l’imprimante 3D Asiga Pico 39 plus

On remarque que l’emballage de l’imprimante a été bien réfléchi et bien conçu. L’imprimante est à la fois bien protégée et facile à sortir de son emballage.
L’imprimante en elle-même est aussi simple à manipuler grâce à ses deux grandes poignées intégrées.

Emballage de l'asiga pico 39 plus

Emballage & manipulation

Toolbox asiga pico 39 plus

La boite à outils de l’Asiga Pico 39 plus

L’imprimante est livrée avec :

  • un cable d’alimentation
  • un cable réseau
  • Clef USB
  • un pied à coulisse numérique
  • deux tournevis
  • une paire de lunette anti-UV
  • 3 plaques d’étalonnages
  • une spatule

Caractéristiques Techniques

Asiga Pico caracteristiques techniques

On retrouve ci-dessus les 4 références du modèle Pico, dont le modèle testé, qui est l’Asiga Pico 39 plus. C’est, dans cette gamme, l’imprimante 3D qui possède le plateau d’impression le plus grand (50 x 31,2 x 76 mm), avec une résolution optimale de 39 µm sur le plan XY. Elle est recommandée pour une utilisation dans des domaines nécessitant de la haute précision, tels que le domaine dentaire, la joaillerie, …

Les autres Asiga Pico proposent des résolutions supérieures de 33 et 27 µm sur le plan XY. Si vous souhaitez imprimer des objets de plus grande taille, il faudra s’orienter vers le modèle Asiga Pro avec un plateau pouvant aller jusqu’à 144 x 81 x 200 mm et une résolution d’impression moindre.

Logiciel, mise en route & étalonnage

Composer Asiga

Asiga Composer

Le logiciel fourni avec l’imprimante Asiga Pico est Asiga Composer, compatible Mac & Windows en 32 et 64 bit et disponible en plusieurs langues. Asiga propose un système de traduction communautaire où tout le monde peut contribuer à l’avancée des travaux. Aujourd’hui, la version française est presque totalement traduite, cependant, elle ne sera mise à disposition que dès que la traduction sera complètement terminée.

L’ergonomie du logiciel est bien pensée, les menus sont peu nombreux, ce qui rend le logiciel simple à prendre en main. Les réglages courants sont accessibles, cependant, pour les utilisateurs avertis, il est possible de personnaliser les paramètres de l’impression (le temps de flashage, la vitesse du slider …).

Atout majeur, elle fonctionne en réseau, ce qui permet de préparer les impressions directement sur l’imprimante ou via une imprimante virtuelle (Virtual Pico), ce qui permet de préparer vos impressions à l’avance et sans être à proximité. Lors de la préparation de vos impressions vous pourrez facilement positionner les objets sur le plateau, placer les supports, choisir l’épaisseur et la forme de la base.

Etalonnage de l'imprimante 3D

Etalonnage de l’imprimante 3D

L’étalonnage de l’Asiga Pico reste une opération simple à réaliser. L’écran de contrôle nous guide en nous informant des tâches à réaliser. Il y a plusieurs éléments à étalonner : la position zéro du plateau & la calibration du slider.

Tous les outils dont vous aurez besoin sont présents dans la boîte à outils livrée avec l’Asiga Pico. Vous trouverez également des vidéos explicatives dans la clef Usb fournie, ce qui peut rassurer les moins avertis.

Première impression

premiere-impression-Asiga-pico

Impression d’une tour Eiffel

L’Asiga Pico qui nous a été prêtée est la 39 plus. Sa capacité d’impression est de 50 x 31,2 x 76 mm, l’épaisseur minimale d’une passe étant de 10 µm.

Après avoir réalisé l’étalonnage de l’imprimante, nous lançons la première impression. Nous avons choisi sur Thinkiverse un fichier STL de la Tour Eiffel pour sa finesse et sa structure complexe.

Après avoir préparé le ficher dans Asiga Composer, il faut compter environ 4 heures pour une tour Eiffel de 65 mm de haut.

Premières constatations :

  • L’imprimante est très silencieuse
  • L’interface de l’imprimante reste accessible via le réseau, ce qui peut s’avérer très pratique, pour voir où en est l’impression, mais aussi pour stopper ou mettre en pause l’impression en cours.

Les post-traitements

post-traitement-impression-sla

Traitements après impression

Après l’impression, il faudra nettoyer la pièce, dans un bac à ultrason (non fourni), pour enlever la résine non solidifiée. Il faudra ensuite, si besoin, enlever les supports des pièces.

Après le nettoyage, il est conseillé de passer les pièces dans un four UV (non fourni) afin de bien polymériser la résine.

Résultats d’impression

Nous avions choisi la tour Eiffel pour tester les limites de l’Asiga Pico et nous avons été agréablement surpris par la finition d’impression. Les zones fines, comme la rambarde et le sommet, sortent parfaitement à l’impression.

Detail d'impression Asiga Pico

Details d’impression de l’Asiga Pico

L’entretien & Nettoyage de l’Asiga Pico

entretien-asiga-pico

Entretien et Nettoyage de l’Asiga Pico

Sur cette technologie, la propreté est de mise pour limiter les erreurs d’impression, mais aussi préserver le film du bac de résine.

Il y a plusieurs éléments à nettoyer et à vérifier avant chaque impression :

  • L’optique du projecteur
  • La vitre sur le bac de réception
  • Le fond du bac de résine

Pour nettoyer le fond du bac de résine, il faudra laisser le projecteur allumé environ 30 secondes, afin d’emprisonner les saletés dans la résine solidifiée.

On a apprécié

  • La boite à outils complète
  • L’interface réseau
  • La liste d’impressions en attentes
  • La clef USB avec vidéos explicatives
  • La simplicité d’utilisation
  • La qualité d’impression

On aurait aimé

  • Le logiciel Asiga Composer en français.

Pour plus d’informations sur l’imprimante Asiga PICO  : Contactez nous
Vous souhaitez faire tester votre matériel, Imprimante 3D , Scanner 3D par l’équipe Impression 3D FranceContactez nous.

A très bientôt pour d’autres Tests